samedi 25 décembre 2010

Joyeux Noël !



Vous allez rire, j'écris ces lignes pour vous expliquer combien je suis piètre cuisinière. En effet, je vous donne régulièrement mes recettes, qui sont n'en doutez pas, d'excellentes recettes.. Seulement, indisciplinée comme je le suis, je ne suis pas toujours mes propres conseils. Ou peut-être que j'ai le goût du risque, et à force de vouloir améliorer et simplifier mes recettes, je ne les suis pas toujours à la lettre.

C'est pour cette raison qu'aujourd'hui, 25 décembre, j'ai le regret de vous annoncer que ma Bûche Glacée de la Forêt Enneigée, dont je vous ai donné l'excellente recette il y a quelques jours, et dont je vous avais promis une photo une fois terminée, s'est lamentablement effondrée au démoulage, tout ça parce que au lieu de la faire la veille comme j'aurais du le faire, et de la laisser glacer et durcir tranquillement une nuit entière dans le congélateur, je l'ai faite l'après-midi du 24, en pensant naïvement que 4 heures de congélation suffiraient.

Enfin au moins ça a bien fait rire tout le monde, de voir le résultat vraiment pas très joli de mes efforts culinaires, et je vous ai même mis une photo... J'ai bien tenté de récupérer le désastre en sculptant plus ou moins une forme de bûche à peu près présentable, et je l'ai remise au congel en attendant le dessert, j'ai même mis les décorations, des petites meringues à la vanille et j'ai essayé de camoufler l'aspect effondré avec de la noix de coco râpée... Bon voyez vous-même le résultat, pas terrible ma bûche. Mais bon, tout le monde en a mangé, et pas seulement pour me faire plaisir. Et je réessaierai l'année prochaine, car elle était peut-être moche, mais elle était délicieuse, ma bûche.

jeudi 23 décembre 2010

Et Hop La Dinde !

J'ai prévu de faire moi-même la dinde à Noël. D'habitude je fais un peu ma flemmarde et j'achète chez Picard ces dindes toutes farcies où ils ont même retiré tous les os. On n'a plus qu'à cuire et ensuite mâcher.

Là cette année je me suis dit, allez, on va faire une vraie dinde, que je vais farcir moi-même (gloups). Voilà la petite vidéo que je nous ai trouvée, véritable mode d'emploi de la dinde de Noël farcie. Vous allez voir, je pense qu'il faut prévoir la journée pour faire ça. D'autant plus qu'en plus de la dinde, il faut aussi s'occuper du reste, le dessert, faire une jolie table, aider le Pére Noël à faire ses paquets, etc... Si vous avez le temps, et si ça vous tente...

Sinon pour ceux qui n'ont pas le temps, chez Picard elles sont bien aussi les dindes.. Joyeux Noël !!!


Dinde de Noel aux marrons
envoyé par cahierdecuisine. - Découvrez des vidéos faites entre amis ou en famille.

lundi 20 décembre 2010

Bûche Glacée de la Forêt Enneigée


Sous un nom aussi poétique se cache une bûche qui vient d'un vieux Marie-Claire Idées. Non seulement elle est facile et rapide à faire, mais elle est aussi légère et délicieuse après avoir englouti du foie gras, de la dinde et tout ce qui va avec. Vous pouvez me croire, j'ai testé plusieurs recettes avant de trouver celle-là. Je vous donne la recette de base, qu'on peut décorer comme on veut ensuite, avec des petits champignons en sucre, ou toutes les décos de noël les plus tartes que vous pourrez trouver. Il vaut mieux la faire la veille pour le lendemain.

Je ferais sans doute cette bûche pour Noël, c'est pourquoi je n'ai pas encore de photo.. A moins que je ne cède aux désirs de mon fils qui m'a demandé pour Noël "Une tarte tatin, et une charlotte au poires et une bûche de Noël évidemment" et puis quoi encore, d'ici là il aura sûrement d'autres idées. Et je ne lui ai pas encore demandé son avis sur la dinde et le reste. J'ai remarqué que parfois il vaut mieux ne pas leur demander leur avis du tout d'ailleurs..

Ingrédients :

200 g de chocolat noir,
100 g de beurre 1/2 sel,

6 oeufs,

40 cl de crème fleurette,

20 g de sucre en poudre,
100 g de noix de coco râpée,

1 grande bouteille de coca ou limonade d'1,5 L en plastique, vide



Recette :


  • Faire fondre le chocolat avec le beurre (1 minute 30 au micro-ondes), bien mélanger jusqu'à ce que le beurre et le chocolat soient bien fondus.
  • Ajouter les jaunes d'oeuf un à un. Fouetter quelques instants pour que le mélange soit homogène et léger.
  • Monter la crème fleurette en chantilly et réservez-la au frais.
  • Battre les blancs en neige en versant le sucre en poudre à mi-parcours.
  • Incorporer au chocolat la crème chantilly (délicatement) et ensuite les blanc en neige de façon à obtenir un mélange parfaitement lisse.
  • Découper avec un couteau à scie, le fond de la bouteille de soda. Verser le mélange dans la bouteille rebouchée, et fermer le fond avec 2 épaisseurs de film plastique, puis disposer la bouteille au congélateur.
  • Avant le dîner, sortir la bûche du congélo, découper la bouteille avec des ciseaux pour démouler, poser la bûche sur un plat, tracer l'écorce à l'aide d'une fourchette, saupoudrer de noix de coco râpée et décorer joliment. Replacer au frigo en attendant de servir.
PS : Après Noël je remplacerai la photo de mon sapin fatigué de l'année dernière par une superbe photo de ma bûche, promis.



jeudi 9 décembre 2010

Bon Gros Gâteau au Chocolat au Sel de Guérande



L'autre jour j'ai fait une découverte terrible dans mon frigo. En cherchant du beurre je me suis aperçue que j'avais acheté 2 plaquettes de beurre doux par erreur. Comment ai-je pu faire une gaffe pareille ? Et comment utiliser ce beurre sans sel ? Tant pis, me dis-je, je m'en servirai pour faire des gâteaux.. Mais même pour les gâteaux, j'ai l'habitude d'utiliser du beurre 1/2 sel. Alors quand j'ai du faire un bon gros gâteau au chocolat, j'ai ajouté du sel de Guérande. Pour voir. Et surprise, c'est délicieux le bon gros gâteau au chocolat au sel de Guérande

Ingrédients :

200 g de chocolat noir à cuire,

6 oeufs, (vous pouvez en mettre 8 si vous voulez vraiment un gros gâteau)

125 g de beurre doux,

2 cuillères à soupe de farine
,

Quelques pincées de Sel de Guérande

Recette :


  • Casser le chocolat en morceaux, le mettre dans une jatte avec le beurre coupé en morceaux,
  • Placer le bol au micro-ondes 1 minute,
  • Mélanger le chocolat avec le beurre fondu jusqu'à dissolution complète des morceaux,
  • Ajouter à ce mélange les jaunes d'oeuf, mettre les blancs dans une autre jatte. Bien remuer le mélange au chocolat, et là, ajouter une ou deux pincées de sel selon votre goût personnel. (Une bonne cuisinière doit toujours goûter sa cuisine)
  • Battre les blancs en neige ferme, les ajouter au mélange au chocolat en soulevant doucement pour ne pas casser les blancs.
  • Ensuite ajouter la farine, en tournant doucement pour éviter les grumeaux ce qui fait un peu retomber la pâte.
  • Huiler un moule à manqué ou un grand moule rond, y verser la pâte, et mettre au four, à 180°C, pendant 25 mn. Attention, le milieu du gâteau ne doit pas être trop cuit, c'est meilleur. Tester avec la lame d'un couteau, si le bord a l'air cuit mais pas le centre, c'est bon.
  • Pour la déco, juste saupoudrer d'un peu de sucre glace.
PS : Bon si vous voulez vous pouvez aussi faire ce gâteau avec du beurre salé, c'est bon aussi. Mais dans ce cas n'ajoutez pas de sel.

jeudi 2 décembre 2010

Confiture d'Automne



Hé oui, officiellement on est encore en automne, même si l'hiver a l'air d'être déjà arrivé cette année... (la photo du haut à été prise ce matin de la fenêtre de ma cuisine)

Cette confiture est une de mes préférées, elle est facile à faire et même si vous n'avez pas de bassine à confiture, vous pouvez la faire dans votre plus grande casserole, avec 2 kg de poires j'ai réussi à faire 5 pots. (Comme je suis très gourmande et que j'aime avoir beaucoup de confitures différentes, je préfère faire de petites quantités pour avoir plus de choix.)

Ingrédients :

2 kg de poires Conférence,
1 kg de Confisuc (sucre spécial à confitures, qui contient de la pectine)

150 g de noix hachées,
1 citron,

2 cuillères à café de vanille liquide

5 ou 6 pots à confiture en verre avec un couvercle

Paraffine de couverture

Recette :


  • Eplucher les poires et les couper en petits morceaux, une fois épluchées il ne doit rester à peu près que 1,5 kg de fruit. Les mettre dans une grande casserole ou une bassine à confiture.
  • Ajouter le kg de sucre, le jus du citron, la vanille. Bien mélanger avec une cuillère en bois, ajouter 2-3 cuillères d'eau, et cuire à feu moyen en tournant de temps en temps. Ajouter les noix lorsque les poires deviennent transparentes, la cuisson doit durer à peu près une heure. Le mélange poire-sucre doit faire des bulles un peu collantes à la surface. Ne pas laisser caraméliser la confiture, sinon elle sera trop prise et manquera de moelleux.
  • Quand elle est cuite, retirer la confiture du feu et remplir à l'aide d'une louche les pots lavés et essuyés. Couvrir les pots remplis à l'aide d'un torchon propre et laisser prendre la confiture pendant une nuit. Normalement le lendemain matin la confiture est prise.
  • Le lendemain vous pouvez mettre la paraffine. La faire fondre dans une petite casserole, et quand elle est complètement liquéfiée, la verser sur chaque pot pour couvrir la confiture. Laisser refroidir et durcir la paraffine, puis fermer avec les couvercles, elle peuvent se conserver pendant au moins un an.

dimanche 28 novembre 2010

Le Gâteau aux Pommes de Tante Alice



Retrouvée récemment dans le carnet de recettes de ma grand-mère, cette recette est un vieux souvenir d'enfance. Le meilleur gâteau aux pommes qu'il m'a été donné de goûter. Ma tante Alice était une vieille dame comme on n'en voit plus. Elle avait des cheveux blancs tirant sur le mauve, elle chantonnait toute la journée des vieilles chansons françaises démodées, et elle avait toujours dans son sac à main des sucettes Pierrot Gourmand pour les enfants.

Ma mère avait souvent essayé cette recette, mais il y avait toujours un problème de démoulage, parce qu'elle n'attendait pas qu'il soit refroidi pour le démouler. Même effondré lamentablement, ce gâteau restait un bon souvenir et j'ai voulu essayer à mon tour. Mission réussie, même pas effondré au démoulage le gâteau de Tante Alice.. Ouf.

Ingrédients :

1, 5 kg de pommes,

150 g de sucre,

120 g de beurre,

6 oeufs,

2 cuillères à soupe de farine,

10 morceaux de sucre,

Recette :

  • Eplucher les pommes, et les couper en petits morceaux.
  • Faire une compote : cuire les pommes dans une casserole avec 2-3 cuillères à soupe d'eau. Mettre un couvercle.
  • Quand les pommes sont bien cuites et fondantes, les retirer du feu et les égoutter à l'aide d'une passoire. (Précaution en vue du démoulage)
  • Ajouter aux pommes cuites égouttées le sucre, le beurre en petit morceaux (les pommes sont encore chaudes, il va fondre), les oeufs entiers battus à l'aide d'une fourchette, puis la farine. Bien mélanger au fur et à mesure.
  • Prendre un moule à manqué à bords assez hauts, ou un moule à charlotte. Caraméliser ce moule : Y placer les 10 morceaux de sucre avec une ou 2 cuillères à soupe d'eau. Prendre des gants, et placer le moule sur le feu vif. Le sucre doit fondre, et changer de couleur au bout de quelques minutes. Retirer du feu, et tourner le moule à l'aide des gants pour tapisser tout le fond du moule en remontant le plus possible sur les bords.
  • Remplir le moule caramélisé avec la préparation aux pommes, puis cuire le gâteau, une heure à 160°C.
  • Quand le gâteau est cuit, le sortir du four, puis le laisser refroidir. Ensuite en attendant de le servir on le mettra au frigo dans le moule. On le démoulera juste avant de le servir.
  • Démoulage : Verser un fond d'eau chaude dans l'évier. Y placer le moule, l'eau doit réchauffer le caramel pour faciliter le démoulage. Le laisser quelques minutes. Puis placer une assiette renversée ou le plat de service sur le dessus du moule, et retourner rapidement le moule collé à l'assiette. Secouer un bon coup, on doit entendre le gâteau tomber sur l'assiette. Et voilà...
PS : On peut aussi servir ce gâteau avec une crème anglaise..




lundi 22 novembre 2010

Osso Bucco



Voilà encore un plat qui se prépare quasiment tout seul. Le seul truc, c'est que ça cuit un peu longtemps, donc il faut s'y prendre un peu à l'avance... On peut aussi le faire la veille pour le lendemain et juste le réchauffer avant de servir, avec des pâtes fraîches ou du riz.
Ingrédients :

1 morceau de jarret de veau par personne, ou alors
1 ou 2 morceaux de jarret de veau plus des morceaux de veau à blanquette. (avec chaque morceau de jarret on a un os à moelle)
2-3 cuillères à soupe de farine,
2 oignons,

6 carottes,

25 cl de vin blanc de cuisine,
1 grosse boîte de tomates pelées,
1 gousse d'ail,
1 zeste de citron,
persil, thym,

sel, poivre, huile d'olive.



Recette :

  • Prendre une cocotte à fond épais, y verser un peu d'huile d'olive et la faire chauffer à feu vif.
  • Fariner les morceaux de veau. Les faire dorer dans l'huile d'olive. Pendant ce temps, émincer les oignons, hacher l'ail et couper les carottes en rondelles. Les ajouter dans la cocotte.
  • Verser le vin, les tomates en boîte, et le thym. Saler, poivrer et laisser mijoter 1 heure 30 à 2 heures avec un couvercle.
  • 10 minutes avant la fin de la cuisson, saupoudrer l'osso bucco avec le zeste de citron haché et le persil. (Facultatif, je sais que certaines personnes n'aiment pas avec le citron, mais moi j'aime bien)
  • Servir l'osso bucco avec des pâtes fraîches, ou du riz, et saupoudré de parmesan.
PS : Il est possible de servir le citron séparément, en gremolata : Hacher le zeste de citron, le persil, et mélanger avec une gousse d'ail hachée. Chacun peut saupoudrer son assiette d'osso bucco avec ce mélange. Comme ça ceux qui n'aiment pas le citron sont contents aussi.

mardi 9 novembre 2010

Pot-Au-Feu



Si si, je vous assure, un bon pot-au-feu, quand il fait moche et froid, c'est chouette. Facile à faire, et équilibré avec tous ces légumes, il faut juste s'y prendre un peu à l'avance pour le préparer parce que ça cuit longtemps, surtout si vous n'avez pas de cocotte minute. On peut le faire la veille pour le lendemain si on n'a pas le temps. Moi je l'ai fait cette semaine avec deux morceaux de jarret de boeuf, ça fondait dans la bouche, et en plus on a les os à moelle avec des toasts, mmmm.
Ah oui, et n'en déplaise aux puristes, moi je mets des pommes de terre aussi dans mon pot-au-feu, parce que les navets, ça n'a pas tellement de goût.

Ingrédients pour 4 personnes :

2 morceaux de jarret de boeuf, si on est plus nombreux que 4 on peut ajouter des morceaux de boeuf à braiser. Si on ne trouve pas de jarret de boeuf on peut prendre uniquement du boeuf à braiser, mais n'oubliez pas l'os à moelle, pour le jus.

1 ou 2 navets,

2 poireaux,

6 carottes,

1 oignon,
(tous ces légumes se trouvent réunis souvent dans des barquettes avec l'étiquette légumes de pot-au-feu, pratique..)
3 pommes de terre,
1 gousse d'ail, sel, poivre,
bouquet garni (thym, laurier) (aussi dans la barquette souvent)
sel de guérande (pour la moelle sur les toasts)


Recette :

  • Eplucher les légumes, couper les carottes, les pommes de terre et les navets en morceaux grossiers, l'oignon en 4, l'ail, laisser les poireaux entiers (enfin retirer quand même les feuilles abîmées et garder surtout le blanc)
  • Les mettre dans une cocotte, recouvrir d'eau, saler, poivrer, ajouter le bouquet garni, la viande sur le dessus, et l'os à moelle. Laisser cuire 2h30 à 3h, 1h30 en cocotte minute.
  • Quand c'est cuit, sortez la viande, les légumes et mettez les dans un plat. On peut servir l'os à moelle séparément, (il se détache tout seul de la viande), dans une assiette avec des toasts et du sel de Guérande. Ne surtout pas laisser les légumes traîner dans le bouillon, ça les ramollit. On peut servir le bouillon en entrée, ou le garder au frigo, le dégraisser le lendemain et en faire une bonne soupe en rajoutant quelques légumes ou des petites pâtes.

lundi 1 novembre 2010

Vive le Brunch ! (Episode 3)



A la suite d'un nouveau débat houleux au sujet du brunch, je renvoie donc les différents protagonistes de cette discussion passionnée à la définition Wikipedia du Brunch :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Brunch


Comme ça chacun pourra constater que j'avais raison (héhé)et que mon brunch peut avoir lieu "entre 11 heures et 15 heures, l'élément central étant l'oeuf", et qu'"à New York, le brunch est plutôt un déjeuner pris dans l'après-midi" (et non à 11 heures pétantes) et" accompagné de champagne et de cocktails tels le Bloody Mary et le Bellini". (on ne dit pas si c'est souverain contre la gueule de bois, pour moi j'éviterais plutôt les alcools forts un dimanche matin-midi, mais chacun sa coutume...). Là.

Moi je dis que, si on se lève plus tôt que 11 heures, on a le droit de prendre un ptit déj. avant. (car c'était là le sujet du débat, en fait...)

Qu'est-ce que vous en pensez, vous ? Est-ce que vous préférez un second petit-déj, ou alors un vrai déjeuner du dimanche midi, avec apéro-entrée-plat-dessert-café-pfffouh- sieste ? Ou alors juste une petite salade ?

Bon en attendant, voici ma recette des oeufs cocotte, pour votre prochain brunch :

Ingrédients :

1 ou 2 oeufs par personne,
Créme fraîche,
Gruyère râpé,
Sel, poivre,
Ciboulette,
Quelques tranches de bacon
Du bon pain

Des petits ramequins

Recette :

- Allumer le four à 200°C
- Casser un ou deux oeufs dans chaque ramequin,
- Ajouter une cuillère à café de crème fraîche dans chaque ramequin,
- Puis une grosse pincée de gruyère râpé,
- Saler, poivrer, parsemer de ciboulette,
- Cuire au four, 8-10 mn les oeufs doivent avoir la consistance d'oeufs coque.
- Poêler les tranches de bacon, les égoutter sur un essuie-tout
- Servir les ramequins sur une assiette avec une ou deux tranches de bon pain et
le bacon.

samedi 16 octobre 2010

Salade Piémontaise



La salade préférée de mes enfants, à base de pommes de terre, tomates, oeufs et cornichons... Parfaite pour un repas froid.

Ingrédients :

Pommes de terre

Tomates,

Oeufs,
Cornichons,
3 cuillères à soupe de ketchup,
2 cuillères à café de moutarde à l'ancienne,

1 petite brique de crème liquide,
Sel, Poivre
Ciboulette

Recette :

  • Cuire les pommes de terre à la vapeur avec la peau,
  • Mettre les oeufs à cuire, pour qu'ils soient durs, 10 mn dans l'eau bouillante,
  • Couper les tomates en petits quartiers,
  • Couper les cornichons en rondelles,
  • Quand les pommes de terre sont cuites, (et un peu refroidies), les éplucher et les couper en morceaux,
  • les mettre dans un saladier avec les tomates et les cornichons,
  • écaller les oeufs durs, mais les mettre de côté, on les mélange au dernier moment sinon ils s'émiettent.
  • Faire la sauce. Dans un bol, mélanger le ketchup, la moutarde, le sel et le poivre, la sauce doit être rose pâle.
  • Ajouter la sauce aux pommes de terre, tomates et cornichons, mélanger. Ajouter les oeufs durs coupés en quartiers, puis la ciboulette
Et voilà, c'est prêt, on peut servir cette salade avec de la viande froide, du poulet rôti ou de la charcuterie.

jeudi 7 octobre 2010

Carrot Cake




Après avoir testé plusieurs recettes de carrot cake, j'ai fini par adopter celle-là, parce qu'elle utilise du beurre plutôt que de l'huile. Je trouve ça meilleur. Et puis dans le carrot cake, le plus important, ce ne sont pas les carottes, mais les noix. Ne jamais oublier les noix.

Ingrédients :

200 g de carottes râpées,
125 g de sucre brun,
125 g de beurre,
150 g de farine à gâteaux (celle avec levure)
5 oeufs,
100 g de cerneaux de noix hachées (+ un cerneau pour la déco)
1 cuiller à café de bicarbonate de soude,
1 cuiller à café de cannelle,
1/2 cuiller à café de gingembre en poudre,

Pour le glaçage :
150 g de mascarpone,
le jus d'un citron,
50 g de sucre glace

Recette :

  • Râper les carottes si ce n'est pas déjà fait,
  • Faire fondre légèrement le beurre au micro-ondes (30 sec)
  • Allumer le four à 160°C
  • Ajouter le bicarbonate de soude à la farine,
  • mélanger le beurre avec le sucre,
  • puis ajouter la farine au mélange, bien mélanger,
  • séparer les blancs des jaunes, ajouter les jaunes au mélange,
  • puis ajouter les carottes, les noix hachées, la cannelle, et le gingembre.
  • Battre les blancs en neige ferme,
  • Incorporer les blancs au mélange en soulevant doucement pour ne pas casser les blancs,
  • Verser la pâte dans un moule à manqué de 22 cm de diamètre,
  • Mettre au four, 50 mn
  • Vérifier avant de sortir le gâteau que le centre est bien cuit à l'aide d'un couteau pointu,
  • Laisser refroidir.
  • Pour le glaçage, fouetter le mascarpone avec le sucre glace et le jus de citron, étaler sur le gâteau refroidi, placer une noix au centre, laisser durcir au frigo. Un gâteau aux carottes est encore meilleur le lendemain.

vendredi 1 octobre 2010

Marmelade de Pommes à la Vanille



Quand on vit à la campagne, il arrive souvent que quelqu'un débarque chez vous avec un panier rempli de pommes, plus ou moins présentables, en disant qu'il en a à ne savoir qu'en faire, et que celles-là, elles ne sont pas belles, mais délicieuses en compote. J'ai moi-même un pommier qui me donne des pommes très laides, et absolument immangeables crues. Alors pour changer de la compote, voici une autre recette, toute aussi simple, qu'il suffit de mettre en pots, comme de la confiture, et qu'on étalera sur nos tartines en attendant que l'été revienne.

Ingrédients :

2 kg de pommes à compote (en fait n'importe quelle sorte de pomme fera l'affaire),
1,5 kg de sucre en poudre ou cristallisé,

1 bâton de vanille,

1 citron,


Une dizaine de pots de confiture,

de la paraffine pour les conserver


Recette :

  • Eplucher et couper les pommes en petits morceaux,
  • Les mettre dans une grande casserole ou une bassine à confiture, ajouter le sucre,
  • Presser le citron, arroser les pommes avec le jus,
  • Fendre la gousse de vanille, et avec un couteau pointu, écarter la gousse et gratter les grains de vanille, les ajouter aux pommes. Couper ensuite la gousse de vanille en petits morceaux et l'ajouter au mélange.
  • Ajouter 1/2 verre d'eau dans la casserole, mettre sur le feu. Bien mélanger les pommes et le sucre, et tourner de temps en temps avec une cuillère en bois pour ne pas que le sucre caramélise au fond. Les pommes doivent commencer à fondre.
  • Cuire jusqu'à ce que la marmelade fasse des petits bouillons, et laisser bouillonner environ 20 minutes, les pommes doivent devenir transparentes.
  • Arrêter la cuisson, verser la marmelade dans des pots de confiture et laisser refroidir. Recouvrir d'un torchon propre et attendre le lendemain pour recouvrir chaque pot de paraffine, puis mettre un couvercle.
Pour conserver toutes mes confitures, je préfère utiliser de la paraffine que de retourner le pot pour faire le vide, (cette manipulation hasardeuse ne fonctionne pas à tous les coups et m'a occasionné pas mal de catastrophes collantes et débordantes), mais vous faites comme vous voulez... Je fais fondre la paraffine dans une casserole, (c'est comme de la bougie), et je la verse ensuite sur la confiture en pot, formant une sorte de couvercle hermétique en durcissant. De cette façon mes confitures se conservent plus d'un an.

jeudi 16 septembre 2010

Tiramisu Framboises-Speculoos



Je n'aime pas trop les tiramisus d'habitude, d'abord parce que l'alcool dans les gâteaux, je suis contre. J'ai même horreur de ça, ça me rappelle les déjeuners de famille interminables, où on attendait le dessert comme une libération, et oh, beurk il y a même de l'alcool dans le dessert, au secours.

Dans celui-là pas de whisky, ni de rhum, ni de grand-marnier, juste les framboises, fraîches ou surgelées, la crème, et la cannelle des spéculoos...

Ingrédients :

500 g de framboises, fraîches ou surgelées,
200 g de spéculoos,
250 g de mascarpone,

4 oeufs,
70 g de sucre,
1 cuillère à café de vanille liquide.


Recette :

  • Casser les oeufs, mettre les jaunes avec 50 g de sucre dans un bol, les blancs à part.
  • Fouetter les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange devienne un peu mousseux. Ajouter la vanille.
  • Ajouter le mascarpone et mélanger doucement avec un fouet à main ou une cuillère.
  • Battre les blancs en neige et les ajouter au mélange jaune/sucre, en soulevant pour que ça reste léger.
  • Casser la moitié des spéculoos en miettes grossières, et les disposer dans le fond d'un plat.
  • Mixer l'autre moitié des spéculoos pour obtenir une poudre, garder séparément.
  • Ajouter dans le plat les framboises, les saupoudrer du sucre restant, puis étaler la crème en couche épaisse. Mettre au frigo, au moins 4 heures.
  • Avant de servir, saupoudrer la créme avec la poudre de spéculoos.
PS : On peut servir ce tiramisu dans un plat, ou alors mettre en couches successives dans des verres individuels, comme sur la photo.

vendredi 10 septembre 2010

Salade de Pâtes Aléatoire



Bon d'accord, c'est la rentrée, mais ce n'est pas une raison pour ne pas rester encore un peu en été. Cette salade de pâtes est ma préférée. Je l'appelle aléatoire parce que les ingrédients sont tout sauf précis, et qu'on peut les remplacer par d'autres. Par exemple si on n'a pas de concombre on peut le remplacer par une courgette crue, et pareil pour le fromage.

Ingrédients :

Des pâtes (plutôt des macaronis, ou des penne, ou alors des orecchiette, celles-là j'adore mais on n'en trouve pas partout.) Bon si on n'a que ça on peut aussi le faire avec des coquillettes.

Tomates ou tomates cerises,
Concombre ou courgette, (ou même poivron, why not)
Fromage (feta ou fromage à pâte cuite genre cantal, ou comté, ou même mimolette pour donner de la couleur)
Parmesan râpé,
Herbes fraîches (ciboulette, persil, cerfeuil)

sel, poivre,
Vinaigre balsamique,
Huile d'olive

Recette :

  • Faire cuire les pâtes al dente, dans de l'eau salée.
  • Couper en cubes les tomates, le concombre, le fromage et les mettre dans un saladier.
  • Saler, poivrer
  • Ajouter les herbes fraîches,
  • Mélanger doucement aux pâtes cuites,
  • Arroser de vinaigre balsamique, légèrement, et d'huile d'olive ensuite. Pour les quantités, à vous de voir, ça doit avoir du goût.
  • Mélanger légèrement la salade pour ne pas écraser les ingrédients, puis avant de servir saupoudrer de parmesan râpé. Voilà, c'est prêt.
PS : Désolée pas de lien pour imprimer la recette, si quelqu'un sait comment débloquer mon copier coller dans mes google docs, je n'y arrive plus...

vendredi 28 mai 2010

Pause


Eh oui, je n'ai pas posté depuis longtemps, une petite pause pour cause de déménagement...

mercredi 7 avril 2010

Moussaka



Un plat complet, simple et rapide à préparer. Un bon moyen aussi d'utiliser un restant de gigot. Là j'ai demandé au boucher de hacher un morceau de gigot, mais on peut aussi utiliser de l'épaule.

Ingrédients :

500 g d'agneau haché
1 oignon

2 gousses d'ail

1 kg de tomates fraîches ou 1 boîte de tomates pelées
400 g d'aubergines
sel, poivre

Béchamel :

50 g de beurre

2 cuillères à soupe de farine

1/4 de litre de lait
sel, poivre
100 g de fromage râpé


Recette :

  • Couper les aubergines en gros cubes et la faire cuire à la vapeur (10 mn en cocotte minute) ou à l'eau (15 mn)
  • Hacher les oignons et l'ail. Les mettre à rissoler dans un peu d'huile d'olive dans une sauteuse, puis ajouter la viande hachée. Faire revenir.
  • Ajouter à la viande les tomates, saler, poivrer et laisser mijoter quelques minutes.
  • Pendant ce temps faire la béchamel. Dans une casserole, faire fondre le beurre, puis ajouter d'un seul coup la farine. Hors du feu, mélanger avec un fouet. Ajouter peu à peu le lait, en jouant avec le feu sans jamais cesser de tourner avec le fouet. Lorsque la béchamel a épaissi, retirer du feu et ajouter le fromage râpé. Mélanger.
  • Dans un plat à four, mettre une couche de viande, une couche d'aubergines, puis recouvrir de béchamel au fromage. (si les tomates ont produit trop de jus, ne pas hésiter à en retirer un peu..)
  • Mettre au four (220°C), pendant 20 à 30 minutes. La béchamel doit être gratinée.

mardi 23 mars 2010

Moules Normandes


Oui, je sais, là je ne peux plus renier mes origines...
Facile à faire, et en plus maintenant on trouve les moules fraîches vendues sous vide déjà lavées et prêtes à cuire directement dans la casserole. Alors ya plus qu'à...

Ingrédients :

Moules fraîches,
1 ou 2 oignons,

25 cl de vin blanc,

25 cl de crème liquide

Un peu de beurre.


Recette :


  • Si les moules ne sont pas vendues sous vide, les laver avec une éponge et les ébarber. Si elles sont vendues sous vide, juste les mettre dans une passoire et les rincer.
  • Eplucher les oignons, et les emincer,
  • Sortir une grande casserole ou marmite avec un couvercle, mettre un piquet de beurre à fondre, y jeter les oignons et les faire rissoler quelques instants.
  • Une fois les oignons translucides, jeter les moules dans la casserole et les arroser de vin blanc. Mettre le couvercle et baisser le feu. Les moules doivent cuire pendant 10-15 mn, soulever le couvercle de temps à autre pour remuer avec une écumoire. On voit qu'elles sont cuites quand elles sont bien ouvertes.
  • Une fois les moules cuites, les arroser avec la crème, et laisser chauffer un peu, mais elle ne doit pas bouillir.
  • Elles sont prêtes à être servies, accompagnées de frites ou de riz. Si on veut attendre un peu avant de servir, garder la casserole au chaud dans le four.

samedi 13 mars 2010

Dingue de Meringue




Parfois quand on a besoin de jaunes d'oeufs pour une recette, on se retrouve avec les blancs d'oeufs qui ne servent à rien. C'est ce qui m'est arrivé hier en faisant ma crème brûlée. Alors quand on a juste des blancs d'oeufs, on peut faire des meringues.

Ingrédients :

Blanc d'oeuf
Du sucre en poudre, compter 50 g par blanc d'oeuf.


Matériel :


Un batteur à oeuf,
Du papier sulfurisé,
Une poche à douille (facultatif)

Recette :


Battre les blancs d'oeuf en neige à l'aide d'un batteur, jusqu'à ce que les blancs forment des pics. Sans cesser de battre, ajouter le sucre.

Si on veut faire de jolies meringues, on peut utiliser une poche à douille pour faire de jolies formes. Sinon on prend juste une cuillère et on pose des petits tas de blanc d'oeuf sur une feuille de papier sulfurisé disposée sur la plaque du four.

Disposer la plaque dans le four à 140°C, cuire pendant 3/4 d'heure, une heure maximum. Les meringues doivent être dures.

Version Imprimable

vendredi 12 mars 2010

Crème Brûlée (Presque) Réussie



La crème brûlée fait partie de mes obsessions culinaires, et cette semaine je suis tombée sur une recette qui m'a semblée jouable. Evidemment je l'ai modifiée, parce que je n'avais pas assez de crème, donc j'ai joué un peu avec les proportions, et si je ne l'avais pas oubliée 2 mn de trop sous le gril, elle aurait été parfaite. Alors je suis assez contente de mon (presque) succès, car la prochaine fois, je surveillerais bien le four et elle sera parfaite. C'est une bonne recette. Ne manque plus que la bonne cuisinière, celle qui restera près du four au lieu d'aller papoter avec un verre de vin. Et attention, c'est à préparer à l'avance.

Ingrédients :
60 cl de crème liquide
5 jaunes d'oeufs

50 g de sucre en poudre

1 gousse de vanille

50 g de sucre brun ou cassonnade

Recette :

  • Mettre à chauffer un bain-marie : une poêle ou une large casserole genre sauteuse remplie d'eau à mi-hauteur.
  • Fendre la gousse de vanille à l'aide d'un couteau aiguisé pointu, et la mettre dans une casserole avec la crème. Porter à ébullition.
  • Pendant ce temps, mettre les jaunes d'oeufs dans un bol supportant la chaleur, et les battre avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne un peu mousseux.
  • Poser le bol avec les oeufs dans le bain-marie, et ajouter doucement en tournant avec une cuillère la crème à la vanille. Retirer la gousse de vanille. Faire cuire 5-10 mn, jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère. C'est la partie délicate de la recette, car la crème ne doit pas bouillir.
  • Dans un plat à four, disposer les ramequins. Verser la crème dans les ramequins, et mettre de l'eau bouillante dans le plat (encore un bain-marie) à mi-hauteur des ramequins. Mettre au four, à 160°C, pendant 20 minutes. La crème doit être prise.
  • Sortir les ramequins du four, et après refroidissement, les placer au frigo pendant 3 heures.
  • Juste avant de servir, sortir les ramequins du frigo, les saupoudrer de sucre brun, et les mettre sous le gril pendant 5 minutes. Attention, ça va très vite. Le sucre forme une croûte caramélisée cassante.
Ps : Bon d'accord sur la photo elle a vraiment l'air cramée, mais je vous assure c'est très bon.

Version Imprimable

samedi 6 mars 2010

Gâteau Léger au Chocolat



Ingrédients :

100 g de chocolat à cuire
100 g de beurre salé
50 g de sucre en poudre
4 oeufs
2 cuillères à soupe de farine

Recette :
  • Allumer le four à 180°C
  • Faire fondre le chocolat coupé en morceaux avec le beurre, une minute au micro-ondes
  • Bien mélanger, ajouter le sucre
  • Dans un autre saladier, casser les oeufs et séparer les blancs des jaunes. Ajouter les jaunes d'oeufs au mélange beurre chocolat
  • Battre les blancs en neige
  • Ajouter les blancs au mélange beurre chocolat, et mélanger doucement en soulevant pour ne pas casser les blancs.
  • Ajouter les 2 cuillères à soupe de farine, mélanger.
  • Huiler un moule à gâteau pas trop grand, verser la pâte.
  • Mettre au four 25 mn, le milieu du gâteau doit être moelleux. Vérifier en plongeant la lame d'un couteau.
  • Servir tiéde (si vous le faites à l'avance, réchauffer légèrement au micro-ondes) accompagné d'une boule de glace à la vanille
Version Imprimable

jeudi 4 mars 2010

Pizza Verte



Une bonne façon de manger un peu de verdure, avec les blettes. Je trouve que c'est meilleur que les épinards, plus doux, et ça se marie très bien avec le fromage de chèvre..

Pour toutes mes pizzas, j'utilise la même pâte.

Ingrédients :

Pâte à pizza :

si vous n'avez pas de MAP (machine à pain), faites-la à la main,( un peu plus long -il faut mélanger et pétrir les ingrédients pendant 15 mn), ou achetez-la toute faite (plus rapide mais beaucoup moins bon)

210 ml d'eau
350 g de farine
1 sachet de levure de boulanger instantanée
1 cuiller à café de sel
2 cuillers à soupe d'huile d'olive


Garniture :

Du fromage de chèvre (2 bûches, ou idéal pour les pizzas, des grosses tranches de fromage de chévre bien sec)

Une demi-botte de blettes


Recette :
  • Allumer le four à 220°C
  • Pendant que la pâte à pizza se pétrit dans la machine, mettre à chauffer une casserole d'eau salée, puis rincer les feuilles de blettes à l'eau, retirer les parties abîmées, puis couper les feuilles et les côtes en gros tronçons. Les mettre à blanchir dans l'eau bouillante pendant 5 minutes.
  • Une fois la pâte à pizza terminée, l'étaler en forme de rectangle sur un papier sulfurisé puis le disposer sur la plaque du four.
  • Sur la pâte à pizza, disposer le fromage de chèvre coupé en rondelles
  • Bien égoutter les feuilles de blettes, et les mettre également sur la pâte par-dessus le fromage.
  • Cuire au four, 20 minutes. Servir avec une salade verte ou une salade de tomates.
PS : Les blettes sont souvent vendues en bottes. Pour cette recette, je nettoie et coupe toute la botte en tronçons, puis j'en congèle la moitié. On a ainsi des blettes prêtes à l'emploi pour une soupe, un gratin ou une autre pizza.


Version Imprimable Ici

jeudi 25 février 2010

Un Tian vaut mieux que Deux tu l'auras



Encore une recette de tian, mais que voulez-vous, moi j'adore les légumes. Et puis il faut bien accompagner le poulet, la côte de boeuf, et Compagnie que réclame la population masculine.. (Eh oui, en ce moment chez moi je suis l'unique représentante féminine, et je peux vous dire que les légumes ils ont intérêt à tenir la route.)

Ingrédients :

Des pommes de terre,

Des aubergines,
Des oignons,
(tout ça en quantités à peu près équivalentes, surtout les pommes de terre et les aubergines)
Du vinaigre balsamique,

De l'huile d'olive,
Sel, Poivre


Recette :


  • Eplucher les pommes de terre, couper les aubergines en morceaux grossiers.
  • Les cuire à la vapeur, 10 mn en cocotte minute. (Pareil pour les aubergines et les pommes de terre) Je préfère la cuisson à la vapeur, qui permet de cuire tout en même temps, sinon il faut cuire les pommes de terre à l'eau et les aubergines c'est mieux de les faire dorer à la poêle.
  • Pendant ce temps, éplucher les oignons, et les faire revenir dans un peu d'huile d'olive 5 mn. Puis ajouter un trait de vinaigre balsamique qui fait les fait caraméliser. Arrêter le feu, ils ne doivent pas être trop ramollis car ils continueront à cuire dans le four.
  • Mettre les pommes de terre, les aubergines et les oignons dans un plat à four. Arroser d'un peu d'huile d'olive, saler, poivrer.
  • Mettre au four, 200°C, pendant 20-30 minutes. Les légumes doivent être rôtis.

Version Imprimable Ici

lundi 22 février 2010

Aussi Léger que l'Air



L'autre jour je cherchais une recette de gâteau rapide à faire. Rien ne me venant à l'idée, j'ai feuilleté mon vieux livre de recettes d'un air perplexe, il était tard et j'avais un dîner à préparer. Et je suis tombée sur la recette du gâteau roulé à la confiture. Rapide, facile, et délicieux. (les explications ont l'air assez longues, mais je vous assure que ça ne prend pas plus de 5 mn à faire..)


Ingrédients :

50 g de farine

50 g de maïzena (si on n'en a pas, on peut mettre de la farine à la place, mais la maïzena donne une légéreté inégalable)

100 g de sucre en poudre

6 oeufs
1 pot de confiture, le parfum que vous préférez


Recette :

  • Allumer le four à 180°C
  • Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.
  • Battre les jaunes d'oeufs au batteur avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse légèrement.
  • Battre les blancs en neige.
  • Mélanger les jaunes et les blancs, en soulevant bien la pâte pour qu'elle reste légère.
  • Ajouter la farine et la maïzena, en pluie, tout en mélangeant doucement, en soulevant toujours la pâte.
  • Recouvrir la plaque du four ou une plaque à pâtisserie d'une feuille de papier sulfurisé, verser la pâte dessus et la façonner en forme de rectangle à l'aide d'une spatule en caoutchouc. Elle doit garder une certaine épaisseur.
  • Mettre au four 20 mn. La pâte doit être dorée.
  • A la sortie du four, étaler un torchon sur votre plan de travail et le saupoudrer de sucre en poudre. Prendre le papier sulfurisé avec la pâte dessus, le retourner sur le torchon, la pâte doit être contre le sucre. Enlever doucement le papier sulfurisé de la pâte.
  • Aussitôt après, étaler de la confiture sur la pâte, en couche assez épaisse. Une fois terminé, prendre le torchon et en le soulevant, rouler la pâte sur elle même pour former un rouleau.
Version Imprimable Ici

vendredi 19 février 2010

Salade de Pommes de Terre Tièdes aux Betteraves



Encore une salade pour l'hiver, une jolie salade, rose à cause de la betterave.

Ingrédients :

6 pommes de terres fermes de tailles moyennes,
1 betterave cuite,

6 oeufs,

Quelques cornichons,
Sel, Poivre,

Vinaigre de vin,

Huile d'olive.


Recette :


  • Faire cuire les pommes de terre avec la peau, à l'eau 20 mn, ou à la vapeur 10 mn en cocotte minute.
  • Cuire les oeufs, 10 minutes dans l'eau bouillante.
  • Eplucher la betterave et la couper en cubes. Les mettre dans un saladier.
  • Ajouter à la betterave les cornichons coupés en morceaux.
  • Quand les pommes de terres sont cuites, les laisser refroidir un peu (mais pas trop) et les éplucher quand elles sont encore chaudes, les couper en morceaux et les ajouter dans le saladier. Mélanger doucement.
  • Saler, poivrer, arroser de vinaigre, et d'huile d'olive à votre goût. Ne pas oublier que les pommes de terre boivent la vinaigrette. Mélanger doucement, les pommes de terre tournent au rose.
  • Ecaller les oeufs durs, les couper en 4 et les ajouter au mélange, en dernier pour éviter qu'ils ne soient réduits en miette.
  • Servir quand les pommes de terre sont encore tièdes. Idéal avec de la viande froide.
Version Imprimable Ici

lundi 15 février 2010

Tian d'hiver



Un truc à faire quand on a du gigot qui reste. Ou un restant de roti de boeuf. ou de veau. Un reste de viande, et des légumes d'hiver, parce que au mois de février, rien ne pousse, et acheter des tomates qui viennent de Hollande, ou d'Afrique du Sud, on n'a pas tellement envie.

Ingrédients :

De la viande qui reste,

1 gros oignon,

4-5 pommes de terre,
5-6 carottes, sel, poivre,
huile d'olive,
1 bouillon cube de boeuf, ou de poule.

Recette :

  • Eplucher les carottes, les pommes de terre, et l'oignon.
  • Mettre les carottes et les pommes de terre à cuire à la vapeur (cocotte minute 10 mn) ou à l'eau si on n'a pas de cocotte, 20 mn dans l'eau bouillante
  • Pendant la cuisson des légumes, hacher la viande à l'aide d'un robot.
  • Quand les légumes sont cuits, les couper en morceaux grossiers, puis les mélanger à la viande et à l'oignon coupé en rondelles dans un plat à gratin. Saler, poivrer, arroser d'un trait d'huile d'olive puis avec 25 cl d'eau bouillante mélangée au bouillon cube.
  • Mettre au four, 200 °C, pendant 30 minutes. Remuer en cours de cuisson pour une bonne répartition. Les légumes doivent être rôtis.

Version imprimable ici

mercredi 10 février 2010

Stollen



Une recette de pain un peu originale, à mi-chemin entre le pain et le gâteau. Une recette alsacienne, je crois, qu'on trouve aussi en Allemagne. Pas un pain pour tous les jours, mais pour un petit déjeuner spécial, ou un goûter quand il fait froid et moche.

Ingredients :

700 g de farine
2 oeufs
50 g de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

2 sachets de levure de boulanger rapide
1 cuillère à café de sel

1/4 de litre de lait
100 g de beurre

100 g de fruits secs (noix, amandes, noisettes)

100 g de raisins secs

50 g d'abricots secs
1 zeste d'orange confite

sucre glace

Recette :
  • Si on en n'a pas toute faite, faire le zeste d'orange confite : Laver et brosser une orange non traitée, prélever le zeste, puis le couper en petits morceaux. Le blanchir 5 mn dans l'eau bouillante, l'égoutter, puis le confire dans 4 cuillères d'eau et 2 cuillères de sucre, dans une petite casserole à feu vif. Retirer du feu avant caramélisation.
  • Pour les chanceux détenteurs d'une MAP (machine à pain), mettre le lait, puis la farine, la levure, les oeufs, le beurre en menu morceaux, le sucre, le sel et le sucre vanillé dans le moule de la machine et mettre sur la position "pâte seule" (dough).
  • Pour les autres, mélanger la farine avec la levure, le sucre, le sel, le sucre vanillé, puis faire un puits. Ajouter les oeufs, puis en mélangeant doucement, le lait puis le beurre fondu. Continuer à mélanger puis pétrir manuellement pendant 20 minutes, jusqu'à obtention d'une pâte souple et élastique.
  • Ajouter à la pâte les fruits secs, les raisins, les abricots et le zeste d'orange. Pour bien faire, on peut étaler la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, étaler les fruits secs en couche dessus, et replier la pâte par-dessus les fruits, refermer et former une boule. Placer la boule dans un saladier, couvrir de cellophane et placer dans un endroit tiède, pendant une bonne heure. La pâte doit lever.
  • Faire préchauffer le four à 180°C. Sortir la pâte du saladier, la séparer en 2 parts et former 2 boudins. Les placer sur un papier sulfurisé sur la plaque du four. Cuisson 40 minutes.
  • A la sortie du four, étaler du beurre sur la crôute du pain encore chaud et saupoudrer de sucre glace.
Version imprimable ici

samedi 6 février 2010

Tarte au Citron Meringuée



Un grand classique.. De nombreux essais, depuis de nombreuses années, et au bout du compte l'élaboration de la recette parfaite, pour moi, de la Tarte au Citron Meringuée.

Ingrédients :

1 pâte brisée (voir recette ici, sinon acheter une pâte déjà prête)

Crème au citron :
3 citrons

3 oeufs

50 g de beurre

50 g de sucre


Meringue :
3 blancs d'oeufs
150 g de sucre


Recette :

  • Faire pré-cuire la pâte brisée dans un moule à tarte recouvert d'un papier sulfurisé, 15 mn dans un four à 160°C
  • Pendant ce temps, préparer la crème au citron. Casser les 3 oeufs entiers dans une jatte, ajouter le sucre en poudre et mélanger à l'aide d'un fouet à main
  • Prélever le zeste de 2 citrons, et presser le jus des 3.
  • Faire fondre le beurre, 30 secondes au micro-ondes, puis le mélanger avec les oeufs et le sucre.
  • Ajouter le zeste et le jus des citrons.
  • Une fois la pâte pré-cuite, y verser la crème au citron et faire cuire la tarte 20 mn à 160°C.
  • Pendant ce temps, battre les blancs d'oeufs en neige et tout en continuant de battre y mélanger les 150 g de sucre.
  • Lorsque la crème au citron a l'air cuite (elle perd son aspect liquide), recouvrir la tarte de la meringue, et la faire cuire 15-20 mn supplémentaires. Le desssus de la meringue doit avoir durci.
Version imprimable ici